De nouvelles œuvres pour nos musées

25 novembre 2023

Samedi 25 novembre 2023, les membres de la Société étaient conviés à une sympathique cérémonie : l’entrée officielle des derniers dons de la Société des Amis des Musées de Dijon dans les musées.

Christine Martin, adjointe à la Culture à la Ville de Dijon, Frédérique Goerig-Hergott, directrice des musées de Dijon, Sandrine Champion, responsable du pôle Valorisation des Collections, nous ont accueillis pour nous présenter 3 œuvres nouvellement installées. Sandrine Champion détailla celles-ci.

Offerte par la Société : une très belle cafetière en argent de Louis Ier Radepont, orfèvre installé à Auxonne vers 1760, dont le musée Magnin possède un exemplaire similaire. On remarquera une anse représentant un dauphin sculpté sur bois.

Egalement offert par la Société : un saladier destiné au musée de la Vie bourguignonne, issu de la manufacture de Montmuzard (active à partir de 1786) dont la spécialité était les moutardiers (!!!). L’iconographie évoque la fabrique elle-même. La cuisson à « grand feu » ne permettait l’utilisation que de quelques couleurs.

Enfin, la Sainte Catherine d’Alexandrie attribué à Grégoire Guérard* (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A9goire_Gu%C3%A9rard) acquise en 2020, avec une participation financière importante de la Société, mais seulement récemment sortie de restauration, nous est présentée dans tout son éclat : des tracés du dessin préparatoire et des repentirs ont été conservés car ils font partie de l’histoire du tableau. Cette œuvre est le volet droit d’un tryptique dont la partie centrale est conservée à l’église de Plombières les Dijon. Au dos du panneau, une grisaille figurant Saint Christophe ne sera visible en photo que sur le site du musée. Ce polyptique avait été commandé par les seigneurs de Commarin dont les armes figurent sur le volet.

Sandrine Champion nous réserva un « scoop » : au cours de cette semaine, une toile de Philippe Quantin (https://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A9goire_Gu%C3%A9rard) a été acquise par le musée lors d’une vente aux enchères, c’est la muse Euterpe. En effet, Philippe Quantin avait reçu commande d’une série de 4 muses pour le château de la Motte-Ternant. Le musée des Beaux-Arts en possédant déjà 2, cette 3ème œuvre vient compléter la série et un avis de recherche est lancé pour la manquante. La Société a participé à cet achat à hauteur du reliquat du legs Dupoix.

Ce très bon moment s’acheva, au sein des cuisines ducales par : les brefs discours de Christine Martin, Marie-Josèphe Durnet-Archeray, Présidente de la Société des Amis des Musées de Dijon, et Frédérique Goerig-Hergott qui se félicitèrent, toutes trois, de l’excellente coopération, bientôt centenaire, entre les musées et la Société et bien sûr, le verre de l’amitié !

*Une « Arrestation du Christ »de ce même artiste (https://agorha.inha.fr/ark:/54721/120e2792-3d34-4af9-8781-c935a8a35359), figure au-dessus de l’autel de la chapelle des élus visible en traversant l’accueil de l’Office du tourisme.

Christian Beaulat